Un jardin botanique étonnant

Le public peut admirer, tout au long des voies de circulation, des plantations originales telles que l’allée de Sanseveria Cylindrica, mais aussi humer de divins parfums distillés par les jasmins, gardénias et autres plantes odorantes. Le jardin a été conçu pour que la floraison soit présente tout au long de l’année et qu’il soit un chatoiement de couleurs, même l’hiver.

Actuellement, la collection compte plus de 300 espèces et variétés de végétaux, le but étant de créer un microclimat qui permettra de la compléter au fur et à mesure.

5 jardins thématiques…

5ème et nouveau jardin thématique : « Le jardin des Cactus »

CROCOPARC s’agrandit avec une nouvelle extension « Le Jardin des cactus ». Vous y découvrirez, au fil de votre promenade, de nouveaux espaces : « La place des Aloès d’Afrique », « La place des pieds d’éléphants d’Amérique », « La place de l’île rouge Madagascar », et bien d’autres choses. Pour le plaisir des petits et des grands un parcours suspendu, un « Pont de singe » permettra de prendre de la hauteur pour admirer ce nouveau paysage et vivre de nouvelles sensations…

Jardin bleu
Jardin bleu
Jardin bleu
Jardin bleu

Le jardin bleu

Cet espace se compose essentiellement de plantes succulentes bleutées avec des espèces rares comme l’Aloe suzannae en voie de disparition dans son biotope naturel.

Jardin bleu

La place exotique

Ce lieu convie le public à profiter d’un mobilier original, maçonné par nos soins et placé au milieu de splendides ficus de plus de cinquante ans d’âge et leurs spectaculaires racines aériennes.

Jardin bleu

Le jardin aquatique

Une magnifique collection de nénuphars, dont le fameux Victoria cruziana, et la traversée de la « forêt » de Papyrus du Nil qui procure de belles sensations.

Jardin bleu

L’espace tropical

Un lieu qui accueille, entre autres, deux magnifiques Bellombra aux troncs évocateurs, des bambous géants, des palmiers et broméliacées aux fleurs si étranges.

Jardin bleu

La volonté de la paysagiste en charge de la conception du jardin de Crocoparc a été de créer un endroit où l’on puisse capter la générosité de la nature, se laisser envahir par ses vibrations et les faire résonner en nous. Les espaces végétaux du parc permettent de ressentir tout l’énergie et la force que la nature peut dégager ainsi que son pouvoir magique à nous apaiser.

Ce lieu a pour vocation, l’espace d’un instant, de permettre aux visiteurs de se déconnecter de la réalité et de renouer avec la nature et d’atteindre une certaine sérénité.

Une grande diversité de la flore a été utilisée afin de privilégier le côté esthétique dans un souci d’harmonie. Le but n’a pas été de recréer un biotope naturel, mais de jouer avec les contrastes des feuillages, les couleurs et les textures des plantes.

Les parties maçonnées du jardin ont aussi une grande importance, et leur positionnement dans les différents espaces a été étudié de sorte qu’elles s’intègrent au mieux avec les plantes.

L’eau est le fil conducteur de la visite, élément vital que partagent plantes et crocodiles. Pour la petite histoire, le chef du village de Bazouré au Burkina Faso où vivent, dans une mare, les crocodiles sacrés, a dit : « Le jour où il n’y aura plus de crocodiles, il n’y aura plus d’eau. »

A CROCOPARC, l’eau est une musique, une belle partition entre le murmure des petites chutes d’eau et le vrombissement de la cascade, accompagnés du chant des oiseaux.

Un jardin aux espèces remarquables…